Crédit immobilier, mode d’emploi

Crédit immobilier, mode d’emploi

Vous vous préparez à investir dans l’immobilier : achat, construction d’une maison, rénovation d’une maison ou d’un appartement. un crédit immobilier s’impose ! Le rachat de crédits.GS Finance vous propose un guide simple pour votre crédit immobilier : à qui s’adresser, comment bien préparer son crédit, bien choisir son crédit,… tout en maîtrisant votre taux d’endettement !

Bien définir votre projet est essentiel !

Informez-vous

Un crédit immobilier, ça ne s’improvise pas ! Afin de pouvoir négocier avec l’établissement de crédit vous devez employer les mêmes termes que votre interlocuteur. Vous devez savoir ce que vous voulez, quel type de taux (voir rubrique taux de crédit) fixe ou variable, révisable capé ? Vous devez être à même de discuter sur chaque point avec votre interlocuteur.

Epargnez

Votre apport sera une garantie pour l’établissement bancaire de votre capacité à épargner. Les crédits étant de plus en plus difficiles à obtenir, les établissements de crédit ont besoin de garanties et de preuves. Votre apport en est une.

Renseignez vous sur vos droits

Il existe des aides de financement, fournies par votre ville, par votre employeur etc. Informez vous sur le site du ministère du logement et de la ville ainsi qu’auprès de votre employeur, vous y avez peut être droit. Ces crédits sont en général très avantageux comme le prêt à taux 0% de la ville de Paris ou le 1% logement.

Consultez différents établissements de crédit

Ne vous limitez pas à votre banque, consultez plusieursétablissements de crédits (pas seulement des banques) afin de choisir le partenaire financier qui vous correspond le mieux.

Ne vous arrêtez pas uniquement sur le taux de crédit

Le crédit doit être considéré dans son ensemble :

  • Le TEG (taux effectif global) inclus tous les frais inhérents aucrédit (frais de dossier, assurances décès-invalidité-incapacité etc.).
  • Ne cédez pas aux taux trop bas, ce sont des prêts révisables, le taux affiché n’est effectif que pour un an.
  • Faites attention aux astérisques *!

Demandez des simulations de crédits

Faites établir des simulations de crédits par les établissements consultés, ces simulations vous permettront de visualiser le plan de financement et les montants de vos remboursements mensuels.

Les pièces à fournir pour votre crédit immobilier

Votre banque a besoin de justificatifs indispensables au montage de votre dossier d’emprunt. Elle vous fournira une liste exhaustive en voici une partie : vos feuilles de paye, vos relevés de comptes, votre contrat de travail, votre avis d’imposition, un justificatif de domicile, une pièce d’identité etc…

Limitez votre taux d’endettement

Vous devez calculer ce que les banques appellent le “taux d’effort” c’est-à-dire le montant que vous pouvez rembourser par mois sans dépasser 30% de vos revenus mensuels. Vous devez aussi tenir compte d’un éventuel changement de situation professionnelle (promotion, licenciement) pour cela veillez à ce que votre crédit soit modulable (augmentation ou diminution des mensualités).

Négociez au maximum

Les éléments négociables dans un crédit sont, outre le taux de crédit : les frais de dossier, les frais d’assurance, la garantie du prêt…

10 jours de réflexion pour tout crédit

La loi vous donne 10 jours pour signer votre dossier de crédit. Ce délai de réflexion vous donne l’occasion de réétudier votre plan de financement. Pendant ce délai vous n’avez rien à payer et le droit de vous rétracter sans qu’aucun frais ne vous soit réclamé.

Vous avez déjà souscrit plusieurs crédits ?

Si vous avez déjà souscrit plusieurs crédits (crédit autocrédits à la consommationcrédits pour les études de vos enfants, pret personnel sans justificatif.), la souscription d’un nouveau crédit peut s’avérer problématique : votre budget devient plus difficile à gérer, votre taux d’endettement grimpe,. les organismes de crédits sont plus frileux.

Pas de panique ! Tout d’abord, étudiez votre taux d’endettement. Celui-ci vous permet d’évaluer simplement et rapidement la part de votre salaire qui est attribuée à des charges mensuelles. Sachez que plus le ratio est faible, plus votre situation financière est jugée stable. Si votre taux d’endettement flirte avec les 33% sachez que les organismes de crédits et les banques peuvent commencer à grincer des dents et vous accorder moins facilement votre crédit immobilier.

La solution consiste alors à réduire votre taux d’endettement, en réduisant vos charges mensuelles. Il est possible de réduire simplement et rapidement ces charges jusqu’à 60% en procédant à un rachat de crédits. Le principe du rachat de crédits est simple : l’ensemble de vos crédits est regroupé en un seul et racheté par l’organisme de rachat de crédits de votre choix. Ce dernier vous propose d’étaler ce nouveau crédit sur un laps de temps plus long, et de réduire ainsi le montant de vos mensualités !

Si vous choisissez de procéder au regroupement de vos crédits, et à leur rachat, sachez qu’il n’est pas rare de pouvoir négocier avec l’organisme de rachat de crédits, un crédit supplémentaire (immobilier, à la consommation, automobile,…), et de faire d’une pierre deux coups.

Faire une demande de rachat de crédits

Si votre taux d’endettement est trop élevé, nous vous recommandons de consulter, en parallèle des banques et organismes de crédits spécialisésdes organismes de rachat de crédits. Un grand nombre de ces derniers vous propose une étude gratuite et rapide de votre dossier, avec une réponse de principe sur son financement et le rachat de vos crédits généralement sous 48 heures. Vous pourrez rapidement connaître le montant des intérêts de votre nouveau crédit, et surtout de vos mensualités, mais aussi savoir s’il est possible d’y inclure un crédit immobilier baisse de l’immobilier pour vos nouveaux projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *